CASA JACARANDA, UNE MAISON MINIMALISTE RÉALISÉE AVEC TECHNAL®

Casa Jacaranda, nominée au EU PRIZE for Contemporany Architecture‐Mies van der Rohe Award 2022

Cette magnifique maison, œuvre de l’architecte José Francisco García Sánchez, située face à la mer à Almeria, se compose d’un grand volume de béton, de brique et de verre qui repose sur une plate-forme horizontale. Les deux niveaux principaux reposent sur cinq piliers de forme triangulaire irrégulière, qui protègent du soleil et du vent.

Son emplacement, dans une zone désertique, a été exploité pour recevoir l’énergie du soleil, soit comme éclairage à travers les cloisons vitrées ou les huit lucarnes dont il dispose, soit comme mode de conversion électrique ou de transformation thermique.

Il dispose de trois escaliers intérieurs, un principal et deux de service aux extrémités. Ainsi, des parcours continus se produisent de sorte que toutes les chambres disposent de deux connexions possibles avec des espaces adjacents. Suivant la tradition méditerranéenne, tout a été blanchi à la chaux, unifiant les matériaux avec la couleur blanche, mais laissant affleurer les textures et la matérialité de chacun.

La conception de la maison propose une continuité entre les espaces intérieurs et extérieurs. Ainsi, à l’étage inférieur, des coulissantes ARTLINE XL ont été placées, dont les profils supérieur et inférieur sont encastrés. De plus, les verticales atteignent à peine 3 cm d’épaisseur, ce qui fait pratiquement disparaître la menuiserie. Pour l’étage supérieur, nous avons opté pour le modèle coulissant à ouvrant caché LUMEAL.

LA MENUISERIE EN ALUMINIUM AIDE LA MAISON À SE PRÉSENTER COMME SI L’INTÉRIEUR ÉTAIT UN PAYSAGE ET L’EXTÉRIEUR UNE ENCEINTE DOMESTIQUE

JOSÉ FRANCISCO GARCÍA‐SÁNCHEZ

La singularité de l’œuvre lui a valu d’être finaliste dans la catégorie HABITAR lors de la dernière édition du Palmarès Architecture Aluminium TECHNAL® et il a récemment été nominé au EU PRIZE for Contemporany Architecture Mies van der Rohe Award 2022.

Architecte : José Francisco García‐Sánchez
Photographie.: Antonio Luis Martínez